La ville de Paris a décidé de réaliser la conception de ce projet en utilisant la technologie BIM (Building Information Model), un processus dans lequel un modèle 3D complet est utilisé. Cette solution, utilisée ici à une échelle innovante, facilite la collaboration et l’échange de données entre Paris et les équipes du projet.

Autodesk, producteur de logiciels de conception, a proposé d’aider Paris en réalisant des relevés topographiques 3D très précis sur tout le périmètre du projet de la Tour Eiffel, entre le Trocadéro et le Champ de Mars, et le long du quai Branly entre le Pont de l’Alma et Bir-Hakeim (54 ha).

Découvrez l’histoire du modèle 3D et les différentes étapes de son exécution :

Étape 1 : Visualisation du site en 3D

Afin de pouvoir travailler sur ce type de projet, des informations doivent être collectées sur le site dans son état actuel. La situation existante doit donc être “enregistrée numériquement”. C’est le premier pas vers le monde de la 3D.

Autodesk a fait appel au savoir-faire de Gexpertise, une société française d’ingénierie topographique et de modélisation, pour la collecte de données 3D. Sur cette base, un modèle robuste et précis du site existant pouvait être créé.

Les équipes de Gexpertise ont passé plusieurs semaines à mesurer le site de la Tour Eiffel. Ces experts ont utilisé la technologie de balayage laser (LiDAR), des drones et d’autres méthodes spécifiques pour prendre une “photo” des conditions “réelles” sur le site. Sur la base de toutes ces informations, ils ont pu créer un ensemble de données très précises sur le site.

En quelques chiffres :

  • Des milliers d’heures de collecte de données sur un site de 54 hectares
  • 194 nuages de points dans des grilles de 10m x 10m, avec un total de plus de 10,3 milliards de points
  • 342 Go de données ont été utilisés pour représenter avec précision les éléments 3D du modèle

Deuxième étape : modélisation du site en 3D

Les abords de la Tour Eiffel sont vastes et complexes, avec de nombreux défis à relever : les parties de l’espace public, la valorisation du patrimoine architectural et paysager, l’accès aux transports publics, la sécurité des visiteurs, la protection de l’environnement, … Mais aussi les services publics aux visiteurs (restauration, toilettes, etc.) et l’accès aux piliers de la Tour Eiffel elle-même.

À l’aide d’un logiciel de capture de la réalité (Autodesk Recap Pro) et d’outils de modélisation 3D, l’équipe a cartographié le terrain, les bâtiments, le mobilier urbain, les arbres et diverses surfaces à partir des données recueillies et les a intégrés dans un modèle 3D final.

Ce modèle 3D est utilisé pour identifier et expliquer les limites du site afin de mieux imaginer les solutions de conception. Il est également utilisé pour analyser l’accès, le trafic et les zones d’attente.

Étape 3 : développer un modèle de RV

“Découvrir. Approcher. Visiter” avec ces trois mots, Paris indique que l’expérience de l’utilisateur est au cœur du projet. Aujourd’hui, la réalité immersive est le meilleur moyen pour les visiteurs de découvrir virtuellement à quoi ressemblera le site de la tour Eiffel dans quelques années.

Pour y parvenir, l’équipe de visualisation du WSP, en collaboration avec Autodesk, a développé un modèle interactif et très réaliste du site en réalité virtuelle. Il indique l’état actuel du site.

Ce modèle 3D “en temps réel” est utilisé pour créer des représentations visuelles et des animations. Il permettra à Paris et aux différentes parties concernées de mieux comprendre l’aspect et les fonctions des différentes solutions proposées tout au long de l’opération.

Grâce au modèle 3D en temps réel, les utilisateurs auront l’occasion d’expérimenter les vues et les différentes perspectives de manière plus immersive. Par exemple, lorsque Paris devra faire un choix final parmi les quatre lauréats du dialogue du concours pour la mission, ce modèle 3D donnera une vue plus réaliste et plus cohérente de chaque proposition de conception et facilitera la comparaison des modèles.

Des animations visuelles seront créées pour montrer la perspective des piétons et montrer ce que les visiteurs vivront lors d’une promenade sur le futur site.

Ce modèle 3D en réalité virtuelle comprend :

  • Un site de 54 ha
  • 8 200 arbres d’espèces différentes
  • 1 000 bâtiments
  • 4 ponts
  • 25 statues
  • 560 poteaux d’éclairage
  • 425 bancs
  • 100 poubelles

Vous voulez vivre cette expérience de réalité virtuelle ?

TÉLÉCHARGEZ LE MODÈLE RV ICI

Grâce à ce lien, vous pouvez découvrir le modèle en temps réel développé pour Paris. Téléchargez et installez cette application aux allures de jeu et explorez le site !
Pour cette application, vous aurez besoin d’un ordinateur robuste et d’une bonne carte graphique.

Source : Concertation Site Tour Eiffel

Autres postes qui peuvent vous intéresser

Qu’est-ce que le BIM ?

Lorsqu’il s’agit de concevoir des gratte-ciel, on demande souvent aux ingénieurs de construire “l’impossible”. La construction du Lakhta...

L’avenir de la production

La classe moyenne mondiale s’accroît rapidement : environ 400 000 personnes supplémentaires chaque jour. Cette population urbaine croissante...